“Ce qui manque souvent aux sociétés humaines pour aller de l’avant, c’est la confiance en elles-mêmes.”


Laissons à Pierre Jakez Hélias porter ce regard lucide sur notre région. Provoquer les rencontres, accélérer les décisions, améliorer la connaissance, tels sont les enjeux opérationnels et philosophiques du réseau ACB qui réunit sous la bannière noire et blanche ceux qui veulent faire avancer leur région, contribuer à son développement et donner une chance à nos enfants de pouvoir s’y épanouir. Factuellement, le réseau ACB influence est un réseau ouvert aux Breton-ne-s d’origine et de cœur au service du développement économique et social de la Bretagne et de son rayonnement, tant en France qu’à l’étranger.

Nous constituons un réseau de chefs d’entreprises et de cadres dirigeants dans les secteurs privé et public qui mobilisent leurs énergies, leurs savoir-faire et leurs réseaux nationaux et internationaux pour penser et soutenir l’économie bretonne de demain et accompagner ses porteurs de projets et ses entreprises. Nous souhaitons marcher sur les pas du CELIB qui, dans les années 60, a permis à notre région de prendre les bonnes décisions. 
 
Nous sommes dans la période clé qui décidera si nous devenons un grand parc naturel avec l’exil comme horizon, ou une région prospère et solidaire capable de nourrir ses enfants. Notre avenir se joue maintenant, alors rejoignez nos rangs et notre esprit conquérant pour défendre l’avenir de notre région.
 
Gaël Patout,
Président ACB influence

 
Accueil -
05 Juillet 2017
 

Dinan se rapproche de l’Inde sur le plan économique et touristique :

 

La commission internationale de l'ACB dans Ouest France le 4 juillet 2017

 

  • Madame et Monsieur Le Luduec, d'Aurelius transactions, Anoop Biswas, Sarvjeet Soodan, Didier Lechien, Marie Caro, Gérard Beraul, Arnaud Carré, vice-président en charge du tourisme à Dinan communauté.
    Madame et Monsieur Le Luduec, d'Aurelius transactions, Anoop Biswas, Sarvjeet Soodan, Didier Lechien, Marie Caro, Gérard Beraul, Arnaud Carré, vice-président en charge du tourisme à Dinan communauté. | Ouest-France


Le conseiller aux affaires économiques de l’ambassade de l’Inde en France, Sarvjeet Soodan, était reçu à l’hôtel de ville de Dinan (Côtes-d’Armor) lundi 3 juillet. L’occasion de parler économie et tourisme.

Après avoir reçu une délégation chinoise, l’an passé, Dinan a accueilli, lundi, Sarvjeet Soodan, chef du service économique et commercial de l’ambassade de l’Inde en France, et Anoop Biswas, du ministère du Tourisme de l’Inde.

« Le but est, là encore, de renforcer les relations entre la Bretagne et l’étranger, de faire la promotion du territoire, explique Didier Lechien, maire. Ensuite, nous verrons quels partenariats sont possibles sur le plan touristique et économique. »

Délégation de chefs d’entreprise

Concrètement, l’idée est d’offrir la possibilité à des sociétés indiennes de s’implanter sur le territoire ou d’entrer dans le capital d’entreprises bretonnes. « Tout ne demande qu’à se concrétiser maintenant. »

Justement, une délégation de chefs d’entreprise de Pondichéry devrait revenir fin septembre-début octobre. « Nous avons réalisé une cartographie des entreprises de la région », ajoute Marie Caro, responsable de la commission des affaires internationales de l’association des cadres bretons (ACB).

L’ambassade l’avait sollicitée pour organiser une conférence-débat avec les décideurs économiques. « Ils ont saisi l’opportunité de rencontrer les acteurs sur le terrain », lors de visites d’entreprises prévues à Saint-Malo, mardi 4 juillet. « Car Dinan et Saint-Malo sont des villes très ouvertes à l’international. »

Pour elle, ces rencontres sont une chance à saisir pour les deux territoires. « L’Inde, notamment dans le secteur agroalimentaire, manque d’expertise. Ils attendent beaucoup des Français. »

Des jeunes start-up, comme Marine AkWa, spécialisée en recherche-développement en biotechnologie, auront en tout cas profité de cette rencontre pour échanger et prendre des contacts.

LIRE L'ARTICLE