Au service des entrepreneurs,
pour la Bretagne


L'ACB mobilise les énergies des Bretons, d'origine ou de coeur, de toute génération, de tout secteur et de toute sensibilité, au profit de la Bretagne et des ses habitants.

Son action s'organise autour de trois lignes directrices :

- L'innovation qui fait la force de la Bretagne et lui offre des perspectives très stimulantes pour la création de richesses et d'emplois non délocalisables;

- L'internationalisation qui constitue une priorité car elle représente un fort levier de croissance et de rayonnement quand elle se conjugue avec l'ancrage territorial;
- Le développement durable qui s'appuie sur des expérimentations, des savoirs et des bonnes pratiques mises en oeuvre tant dans les entreprises que dans les associations et avec le soutien des collectivités locales.

Nous entendons ainsi offrir la palette de solutions la plus large aux entrepreneurs bretons, dans tous les secteurs de la vie économique, sociale et culturelle.

Accueil -
05 Juillet 2017
 

Dinan se rapproche de l’Inde sur le plan économique et touristique :

 

La commission internationale de l'ACB dans Ouest France le 4 juillet 2017

 

  • Madame et Monsieur Le Luduec, d'Aurelius transactions, Anoop Biswas, Sarvjeet Soodan, Didier Lechien, Marie Caro, Gérard Beraul, Arnaud Carré, vice-président en charge du tourisme à Dinan communauté.
    Madame et Monsieur Le Luduec, d'Aurelius transactions, Anoop Biswas, Sarvjeet Soodan, Didier Lechien, Marie Caro, Gérard Beraul, Arnaud Carré, vice-président en charge du tourisme à Dinan communauté. | Ouest-France


Le conseiller aux affaires économiques de l’ambassade de l’Inde en France, Sarvjeet Soodan, était reçu à l’hôtel de ville de Dinan (Côtes-d’Armor) lundi 3 juillet. L’occasion de parler économie et tourisme.

Après avoir reçu une délégation chinoise, l’an passé, Dinan a accueilli, lundi, Sarvjeet Soodan, chef du service économique et commercial de l’ambassade de l’Inde en France, et Anoop Biswas, du ministère du Tourisme de l’Inde.

« Le but est, là encore, de renforcer les relations entre la Bretagne et l’étranger, de faire la promotion du territoire, explique Didier Lechien, maire. Ensuite, nous verrons quels partenariats sont possibles sur le plan touristique et économique. »

Délégation de chefs d’entreprise

Concrètement, l’idée est d’offrir la possibilité à des sociétés indiennes de s’implanter sur le territoire ou d’entrer dans le capital d’entreprises bretonnes. « Tout ne demande qu’à se concrétiser maintenant. »

Justement, une délégation de chefs d’entreprise de Pondichéry devrait revenir fin septembre-début octobre. « Nous avons réalisé une cartographie des entreprises de la région », ajoute Marie Caro, responsable de la commission des affaires internationales de l’association des cadres bretons (ACB).

L’ambassade l’avait sollicitée pour organiser une conférence-débat avec les décideurs économiques. « Ils ont saisi l’opportunité de rencontrer les acteurs sur le terrain », lors de visites d’entreprises prévues à Saint-Malo, mardi 4 juillet. « Car Dinan et Saint-Malo sont des villes très ouvertes à l’international. »

Pour elle, ces rencontres sont une chance à saisir pour les deux territoires. « L’Inde, notamment dans le secteur agroalimentaire, manque d’expertise. Ils attendent beaucoup des Français. »

Des jeunes start-up, comme Marine AkWa, spécialisée en recherche-développement en biotechnologie, auront en tout cas profité de cette rencontre pour échanger et prendre des contacts.

LIRE L'ARTICLE