Économie orange et économie bleue : nouveaux relais de croissance et de partenariat sud-américains
24 Février 2017
 

Économie orange et économie bleue : nouveaux relais de croissance et de partenariat sud-américains

 

A la rencontre des bretons des Amériques, l'ACB a effectué un déplacement en Colombie et au Panama, deux pays phares de la présence française et bretonne sur l'échiquier sud-américain.

Tête d'affiche des CIVETS (Colombie, Indonésie, Vietnam, Egypte, Turquie, Afrique du sud), perçus comme les futurs grands émergents, la Colombie a connu en 2015 une 16ème année de croissance ininterrompue (+3,1%). L’Année croisée France-Colombie qui se déroule tout au long de l'année 2017, offre une programmation riche et vitaminée avec de nombreux rendez-vous institutionnels, économiques et culturels pour stimuler nos échanges. (La-France-et-la-Colombie-peaufinent-son-annee-croisee-Portafolio)

Malgré sa taille réduite, le Panama repose quant à lui sur trois piliers prospères : la Zone franche de Colón, en référence à l'explorateur Christophe Colomb (2ème plate-forme de redistribution de biens de consommation au monde), le Centre Bancaire International (93 banques - 118 Md USD d’actifs, soit 227% du PIB) et les services maritimes (Canal et infrastructures portuaires et de logistique, pavillon de complaisance, etc.). Le Panama capte 5% du commerce maritime mondial (hors pétrole) et 31% du commerce Asie-Pacifique/côte Est des États-Unis ; on peut désormais y ajouter, comme facteur d’expansion, le hub aérien des « Amériques » de la compagnie Copa Airlines, entreprise fleuron du pays.

Carrefour historique de communautés négociantes d'Asie (chinois) et du Proche-Orient (juifs et libanais), l’Isthme de Panama a longtemps été une plateforme de brassage culturel et mémoriel d'aventuriers issus de lignées bretonnes, irlandaises, galloises et écossaises. On retrouve parmi ces celtes du Nouveau monde de grandes personnalités : Thomas Lynch, gouverneur irlandais de la Jamaïque, le corsaire Aury ayant soutenu aux côtés de Lafitte, le révolutionnaire Simon Bolivar dans son combat pour libérer les colonies espagnoles, sans oublier les péripéties du clan écossais Mac Gregor au Venezuela, ou encore le flibustier gallois Henry Morgan et bien d’autres aventuriers ayant choisi la Mer des Caraïbes comme terre d’exil après la révolution de Cromwell et d’autres crises européennes. (Independent Scotland's last gasp forgotten in Panama jungle).

Faisant suite à la présentation au Salon du Nautique de Paris, notre livre blanc "Une troisième voie de navigation pour le troisième millénaire" a été officiellement remis à la bibliothèque de l'Autorité du Canal de Panama le 21 février.
 
Cette contribution en faveur de l'économie bleue a été très appréciée de la part de nos interlocuteurs du Panama, désireux d'ouvrir de nouveaux champs de collaboration tournés vers l'économie du savoir : Ciudad del Saber , à l'image l'Equateur qui vient de lancer sa propre Silicon Valley : Yachay (qui signifie Espace de la connaissance).
 
En retour, nous avons pu découvrir des potentialités immenses et sources d'inspiration en matière de développement de l'économie orange ("economia naranja"), nouveau concept d'économie créative des pays d'Amérique du sud.
 
Découvrez plusieurs ressources intéressantes à parcourir (en espagnol)

La economía naranja "pesa" tres veces más que el Canal en el PIB de Panamá
).

¿Qué es la ‘economía naranja’?