Les îles : laboratoires des Fintech et des technologies blockchain
24 Février 2017
 

Les îles : laboratoires des Fintech et des technologies blockchain

 

La dernière réunion mensuelle de la commission de prospective Kavadenn s'est déroulée autour du thème : #Fintech #Blockchain Small islands have great ideas

Voici les présentations des intervenants ainsi que plusieurs annexes sur ce lien : ICI.
 
Objectif : illustrer, dévoiler et mesurer les aventures les plus extraordinaires menées dans les îles en matière de Fintech et de technologies Blockchain.

Au programme, nous avons accueilli les interventions en 10 minutes chacune de :

 
1/ Roman BEYON GRATAROLI, Maison du Bitcoin de Paris (île de la Cité), nous a présenté les nouvelles opportunités offertes par les monnaies alternatives, en résonance avec l'étude du FMI présentée par Christine Lagarde au Forum économique de Davos sur l'impact profond des technologies blockchain sur l'économie mondiale.


2/ Nicolas GERMINEAU, Seasteading Institute (Silicon Valley), fondation financée par Peter THIEL (fondateur de Paypal et pilier de Facebook) qui promeut le développement de l’humanité sur les océans, nous a présenté le MoU (Memorandum of Understanding) qu’elle vient de signer pour le déploiement d’une île artificielle flottante en Polynésie française. Ce territoire d’outre-mer offre par ailleurs des avantages fiscaux aux start-up exportant des services informatiques et produits électroniques.


3/ Grégoire BIASSE, Ambassade de Nouvelle-Zélande, nous a présenté les opportunités d’investissement et de partenariat dans ce pays insulaire prospère du Pacifique-sud, dynamique par son mouvement fintech et ses technologies blockchain appliquées à l’agriculture. Au cœur du triangle Shanghai, Sydney, Santiago, la Nouvelle Zélande a failli être française et les bretons ont joué un grand rôle dans cette expédition. Aux alentours de 1838, soixante baleiniers bretons faisaient régulièrement la traversée entre la France et la Nouvelle-Zélande. L'huile des baleines néo-zélandaises permettait d'alimenter les lampadaires qui illuminaient les rues de Paris.


4/ Charles KERGARAVAT, Breizh America, nous a présenté les opportunités d'investissement et de partenariat technologique et fintech dans l'île de Manhattan, berceau historique de la communauté irlandaise de New-York. Nous découvrirons comment New-York peut aussi jouer un rôle de carrefour stratégique liant l’Amérique du Nord à l’Europe celtique.



5/ Charles DALLY, Chambre de commerce française à Hong-Kong , nous a présenté les travaux de son groupe de travail Fintech, ainsi que les opportunités offertes dans l’île de Hong-Kong et la péninsule de Macao. Plusieurs relais de croissance sont en train d'être explorés, développés et renforcés par le Port au Parfum : les fintechs et l'innovation, la Route maritime de la soie du 21ième siècle, la finance "verte" et Hong Kong 2030+. D’ici 2025, plus de la moitié des bâtiments construits dans le monde seront érigés en Chine. Et d’ici 2020, un tiers de ces immeubles seront des constructions vertes.


6/ Laurent SANCOUCY, Agence de promotion des investissements à Bahreïn (Bahrain EDB), nous a présenté les opportunités d’investissement et de partenariat de l’île de Bahreïn, important hub financier, qui entend également être une plateforme d’innovation et de financement dans le cadre du programme d'investissements Vision 2030 de son voisin, l'Arabie Saoudite.


7/ Constantinos TALIANOS, Ambassade de Chypre, nous a présenté les avantages technologiques et financiers de cette île méditerranéenne à pleine plus grande que la Corse, membre de l’Union européenne et de la zone euro, qui entend jouer un rôle de plateforme d’innovation et d’échanges dans le cadre de la reconstruction de la Libye et du Proche-Orient.


8/ Omid VATANI, Cabinet de conseil Acyl, nous a présenté les opportunités de développement de l’île de Kish (en Iran) située en face de Dubai. Le Shah d’Iran voulait en faire un île Jetset et le Concorde y a atterri deux fois. Aujourd’hui, avec la levée des sanctions internationales, les gouvernements locaux voudraient transformer cette île en carrefour des énergies du futur.


9/ Patrick SAULTIER, Ile de Sein Energies, nous a présenté les capacités d’autonomie énergétique de l’île de Sein et les technologies blockchain appliquées à l’énergie qu’elle pourrait expérimenter comme modèle innovant pour la Bretagne